Le prince du dancehall Shaggy se produira sur la scène de l’OLM Souissi jeudi 26 mai 2016

Rabat – le 18 avril 2016 – L’Association Maroc Cultures est heureuse d’annoncer la venue de Shaggy à l’occasion de la 15ème édition du festival Mawazine Rythmes du Monde. Unique en son genre, le chanteur fait partie, aux côtés de Bob Marley, Jimmy Cliff et Sean Paul, du cercle très fermé des artistes jamaïcains bénéficiant d’une reconnaissance mondiale.

Programmé sur la scène de l’OLM Souissi le jeudi 26 mai, le concert de Shaggy promet aux festivaliers un show de pure folie avec la reprise de ses plus grands tubes, dont les immenses Boombastic et Wasn’t me.

Grâce à son style unique, il représente la rencontre du rap et du dancehall ; grâce à son timbre de voix, il est un crossover entre Barry White et Shabba Ranks. Bref, Shaggy est unique et le public de Mawazine est prévenu : pour sa première apparition au Maroc, le prince du dancehall va faire vibrer la scène de l’OLM Souissi comme jamais !

Dans le reggae, rares sont les carrières aussi impressionnantes que celle de Shaggy. Aucun Jamaïcain n’a sorti autant de hits internationaux au cours de ces 25 dernières années que Shaggy. Depuis vingt ans et son hit mondial Boombastic, le chanteur a vendu des dizaines de millions d’albums et gagné plusieurs Grammy Awards. Et pourtant : enfant, ce n’est pas la musique qui l’attirait. Né en 1968 à Kingston, le jeune Orville Richard Burrell rêve de devenir pompier. A 18 ans, il quitte la Jamaïque pour suivre sa mère à New York. Après plusieurs petits boulots, il s’engage dans l’armée et, pendant ses permissions, il écrit quelques titres dont la reprise Oh Carolina en 1993. De retour à la vie civile, Shaggy enregistre le morceau en Grande-Bretagne l’année suivante. C’est le succès immédiat : la chanson atteint les premières places dans une dizaine de pays.

Apprécié pour son style particulier, fidèle aux riddims et aux vibes du reggae mais avec un côté pop, rock et hip hop indéniable, Shaggy signe la même année avec Virgin le plus gros contrat jamais proposé à un artiste reggae ! Après Pure Pleasure, c’est l’album Bombastic, sorti en 1995, qui consacre définitivement le statut de Shaggy : l’opus devient disque de platine et remporte le Grammy du meilleur album reggae, tandis que le single éponyme, utilisé par Levi’s pour sa campagne mondiale, fait de Shaggy l’équivalent d’un Puff Daddy.

" />
SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Actualités

© Copyright 2018 Association Maroc Cultures.