Rabat et Salé vibreront au rythme des percussions et des voix enchanteresses d’artistes marocains d’exceptions

Rabat, le 02 avril 2016 – Comme à leur accoutumée, la scène de Salé et les rues de Rabat verront fleurir les spectacles d’artistes aux univers poétiques et singuliers. Un cocktail de prestations exceptionnelles, très attendues, qui raviront à coup sûr petits et grands.

La 15ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du Monde promet décidément d’être mémorable ! Au programme : un savant mélange de musiques traditionnelles marocaines et de sonorités venues d’ailleurs.

Le dimanche 22 mai, c’est l’espoir du répertoire des Rways, qui se produira sur la même scène. Il s’agit bien entendu de Raïssa Fatima Tachtoukt qui, depuis son plus jeune âge, est passionnée par la musique amazighe, et plus particulièrement par le répertoire de Raïssa Rkia Talbensirt à qui elle voue une admiration sans limites. Les prémices de sa carrière, elle les doit à sa participation à un concours organisé par Radio Plus en 2007, Ddu tafukt, duquel elle ressort vainqueur parmi plus de 300 participants. L’année suivante voit donc naître son premier album, au travers duquel elle rend hommage aux rayssate qui ont bercé son enfance, à l’instar de Raïssa Fadma Tagourramt, Raïssa Ftuma Talguercht, Raïssa Sfiya Oult Telouet et Raïssa Fatima Tihihit Mqorn.

Nombreux seront aussi les groupes à se produire lors de cette prestigieuse édition. Le mardi 24 mai, la scène de Salé sera donc le théâtre d’un show caractérisé par une explosion d’ondes positives donné par Darga. Originaire de Casablanca et composé de neuf membres, c’est l’un des plus fervents représentants de la scène alternative marocaine. Le métissage règne en maître sur la création musicale du groupe, qui trouve sa source dans le reggae, le ragga, la gnaoua, le rock, le ska, le funk ou encore le jazz. Darga a par ailleurs eu l’honneur de faire la première partie de pointures telles que Manu Dibango, Youssou N’Dour ou Sergent Garcia. Chacune de leurs représentations, que ce soit au niveau national ou lors de grands festivals européens, est une bouffée d’oxygène pour un public avide d’ondes positives et de moments de partage. Deux albums autoproduits ont vu le jour depuis la création du groupe en 2001 : Darga (2004) et Stop Baraka (2008).

Jeudi 26 mai, la scène de Salé se transformera en une grande soirée spéciale hip hop marocain. Le rappeur H-Name sera présent pour offrir à ses fans des sonorités noires africaines et amazighes. Un style empreint d’originalité qui propulse le « Eminem marocain » tout en haut de l’affiche. Né au début des années 80 à Casablanca, H-Name devient le porte-parole d’une jeunesse en manque de repères. Son flow et sa voix uniques portent alors des titres au succès sans précédent, à l’instar de Salsa de Casablanca, Hadchi li ngolo ou encore Ara Ara.

" />
SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Actualités

© Copyright 2018 Association Maroc Cultures.