L’institution culturelle accueillera du 20 au 28 mai une programmation de très haut niveau

Rabat, le 07 avril 2016 – Poursuivant sa démarche en faveur d’une programmation surprenante et de grande qualité, la 15ème édition du festival Mawazine Rythmes du Monde offrira cette année la présence inédite d’artistes de renom dont le public marocain pourra applaudir les prestations dans le cadre intimiste du Théâtre National Mohammed V. Comme il est de tradition, la scène de l’institution accueillera des figures musicales du monde entier.

C’est d’abord Kadim Al Sahir qui sera à l’honneur vendredi 20 mai, pour un concert d’ouverture qui s’annonce mémorable. Originaire de Mossoul, en Irak, Kadim Al Sahir est le plus grand chanteur du monde arabe. Avec plus de 100 millions d’albums vendus et des collaborations prestigieuses, celui qui se fait appeler le “César de la chanson” éblouira le public de Mawazine grâce à sa parfaite maîtrise vocale et un répertoire qui navigue entre ballades romantiques, maqamats, poèmes traditionnels et paroles engagées.

Venu de l’autre côté de l’océan, le groupe argentin Alma de Tango rassemblera samedi 21 mai le bandonéoniste Juan José Mosalini, la chanteuse Sandra Rumolino et le danseur et metteur en scène Jorge Rodriguez. Tantôt intimiste, tantôt volcanique, le spectacle donnera à voir les incroyables émotions véhiculées par le tango. Revendiquant une dimension poétique sans jamais renier son appartenance populaire, Alma de Tango portera haut son identité argentine célébrée à travers les plus belles pièces de cette danse unique.

Héritier d’une famille de joueurs palestiniens d’ouds, le Trio Joubran est composé de trois frères virtuoses originaires de Nazareth. Formé en 2003, le groupe se produit régulièrement en Europe, aux États-Unis, au Canada, en Amérique latine et dans le monde arabe. Dimanche 22 mai, il proposera ses meilleures compositions tirées des albums à succès Randana, Majâz ou encore Asfâr, dédiés à la diffusion de la culture palestinienne.

C’est une grande dame de la fusion que les festivaliers rencontreront lundi 23 mai. Reconnue pour son rôle pionnier dans le mélange entre les musiques orientale et occidentale, Natacha Atlas présentera son dernier album, Myriad Road, un disque de jazz composé et co-produit par le trompettiste Ibrahim Maalouf. Elle interprétera également les tubes qui ont fait le succès de sa carrière depuis ses débuts en 1994.

Le lendemain, mardi 24 mai, la fusion de Qawwali Flamenco, née du mélange des répertoires pakistanais et espagnol, offrira un croisement fécond entre la puissance volcanique et virtuose du chant qawwali et le lyrisme hypnotique du flamenco. A la suite d’une première rencontre il y a dix ans, Faiz Ali Faiz sera de nouveau associé aux rythmes inimitables de Juan Gomez “Chicuelo”, le guitariste fétiche des grandes voix du flamenco.

" />
SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Actualités

© Copyright 2018 Association Maroc Cultures.